Regards sur les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la diversité de la main-d’oeuvre autochtone (rapport global)

Théberge, D., Beaudoin, J-M, Asselin, H., Ben Mansour, J., Bouthillier, L., St-Jean, É., et B. Fabi, (2019) Regards sur les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la diversité de la main-d’oeuvre autochtone (rapport global). Rapport soumis à : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). Université Laval.

Regards sur les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la diversité de la main-d’oeuvre autochtone (sondage provincial sur le secteur forestier)

L’objectif de cette recherche est de comprendre les attitudes et les comportements des employeurs à l’égard des travailleurs autochtones. Pour ce faire, nous avons réalisé un sondage auprès des employeurs du domaine forestier au Québec. Au total, 127 répondants ont évalué, entre autres, le niveau de maturité dans lequel se situe leur entreprise pour différents domaines de gestion de la diversité autochtone.
 

Théberge, D., J.-M. Beaudoin, H. Asselin, É. St-Jean, M. Mazerolle, L. Bouthillier et J. Ben Mansour. (2018). Regards sur les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la diversité de la main-d’oeuvre autochtone (sondage provincial sur le secteur forestier). Rapport remis à : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). Université Laval.

Attitudes et comportements des employeurs à l'égard de la main-d'oeuvre autochtone dans le secteur des pêches

Au Québec, le secteur des pêches commerciales fait face à des problèmes de rareté de main-d’oeuvre, dans un contexte où les régions maritimes connaissent un déclin démographique important. Face à ce constat, les communautés autochtones côtières apparaissent comme un bassin de main-d’oeuvre potentiel pour ce secteur, en raison de la croissance démographique qu’elles connaissent, de la jeunesse de leurs populations et du taux de chômage élevé qui y est observé.

Vallières, P., Beaudoin, J-M., Asselin, H. (2019). Attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la main-d’oeuvre autochtone dans le secteur des pêches. Rapport soumis à : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). Université Laval.

Regards sur les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la diversité de la main-d’oeuvre autochtone (Secteur forestier)

Les difficultés d’accès à une main-d’oeuvre abondante se vérifient à l’échelle des différents secteurs économiques du Québec et du Canada et le cas du secteur forestier n’y échappe pas. En effet, l’industrie canadienne des produits forestiers devra recruter 60 000 employés d’ici 2020, notamment dans le secteur forestier au Québec qui éprouve d’importantes difficultés de recrutement. Parallèlement, plusieurs communautés autochtones affichent des taux de chômage élevés et une grande population de jeunes en âge de travailler et cherchent à développer l’emploi.

Proulx, G., Beaudoin, J-M, Asselin, H., Théberge, D., St-Jean, É., Bouthiller, L., Ben Mansour, J. & B. Fabi. (2018). Regards sur les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la diversité de la main-d’oeuvre autochtone (Secteur forestier). Rapport soumis à : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). Université Laval.

Attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la main-d’oeuvre autochtone dans le secteur minier.

Dans plusieurs pays industrialisés, de nombreux secteurs d’activités sont touchés par une rareté de main-d’oeuvre et l’industrie minière n’est pas épargnée. Les communautés autochtones constituent une population jeune, en croissance et désireuse de participer au développement minier. Or, la participation de cette main-d’oeuvre présente de nombreux défis. Les objectifs de cette recherche étaient d’étudier les attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la main-d’oeuvre autochtone et d’identifier les mesures mises en place pour favoriser le recrutement, l’intégration et la rétention des employés autochtones.

Caron, J., Asselin H., & Beaudoin, J-M. (2018). Attitudes et comportements des employeurs à l’égard de la main-d’oeuvre autochtone dans le secteur minier. Rapport soumis à : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). École d’études autochtones, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Portrait des travailleurs forestiers de Mashteuiatsh

Les dernières années sont marquées par un besoin de maind’oeuvre important pour l’industrie forestière québécoise et canadienne, qui éprouve des difficultés de recrutement et de rétention de la main-d’oeuvre. La situation actuelle de l’industrie et la politique issue du nouveau régime forestier québécois du ministère des Forêts, de la Faune et de Parcs (MFFP) de 2013, favorisent certainement la création d’emplois dans le secteur forestier pour les membres de communautés autochtones. Toutefois, malgré les grands besoins et les défis qui caractérisent l’emploi autochtone, peu d’études ont été réalisées sur les intérêts réels des Autochtones à l’égard des emplois dans ce secteur et sur les obstacles relatifs à leur intégration dans leur milieu de travail.

Contactez-nous pour obtenir le document. 

Beaudoin JM, Fortier JF, Abzaoui Y, Ethier B. 2018. Portrait des travailleurs forestiers de Mashteuiatsh.
Chaire de leadership en enseignement en foresterie autochtone : Québec.

L’analyse de la gouvernance territoriale par les Premières Nations (AGTPN) est basée sur le Gouvernance Analysis for Native Nations (GANN version 3.1). Le GANN est le fruit de plus de 30 années de recherche sur le développement économique des Premières Nations aux États-Unis menées par le Native Nation Institute for Leadership, Management and Policy (NNI) et le Harvard Project on American Indian Economic Development (projet Harvard). Nous remercions particulièrement Stephen Cornell et Miriam Jorgensen pour avoir mis à notre disposition le GANN et pour nous avoir permis de nous baser sur leur travail.

MOISAN-DE SERRES A., PROULX C., BEAUDOIN J-M., ST-ONGE M. (éd.). 2017. Analyse de la gouvernance territoriale par les Premières Nations. Chaire de leadership en enseignement en foresterie autochtone et Conseil de la Première Nation des Innus Essipit.206 pages

Ce rapport présente les résultats d’une enquête menée auprès des entreprises forestières autochtones du Québec (EFAQ). L’enquête visait à dresser le portrait des EFAQ pour en saisir la diversité et connaître leurs motivations, les méthodes de gestion employées et leurs besoins. Elle s’adressait à toutes les entreprises dont les activités dépendent des ressources forestières (bois, faune, paysage); ou qui offrent des produits et services au secteur forestier. Elle couvrait donc plus large que les secteurs traditionnels (récolte, transformation, transport).

Proulx C., J-M. Beaudoin, S. Nadeau, L. Bouthillier, L. LeBel et S. Wyatt, 2016, Les entreprises forestières autochtones du Québec. Chaire de leadership en enseignement en foresterie autoctone: 104 p.

Please reload

Beaudoin JM, Bouthillier L, Bulkan J, Nelson H, Trosper R, Wyatt S. 2016. What does “First Nation deep roots in the forests” mean? Identification of principles and objectives for forest-based development . Canadian Journal of Forest Research 46: 508–519. 

Caron J, Asselin H, Beaudoin JM, Doina M. 2019. Promoting perceived insider status of Indigenous employees: a review within the psychological contract framework. Human Resource Management, 26, 4: 609-638

Caron J, Asselin H, Beaudoin JM. 2019. Attitudes and behaviors of mining sector employers towards the Indigenous workforce. Resources Policy 61: 108-117.

Proulx G, Beaudoin JM, Asselin H, Bouthillier L, Théberge D. 2020. Untapped potential? Attitudes and behaviours of forestry employers toward the Indigenous workforce in Quebec, Canada. Canadian Journal of Forest Research, 50: 413-421.

Please reload