Enseignement

Les ingénieurs forestiers du Québec seront formés aux réalités autochtones grâce à un cours obligatoire (FOR-4045) qui expose les étudiants aux réalités autochtones. De plus, les étudiants ont maintenant accès au cours "Stage interculturel en foresterie, environnement ou réalités autochtones" (FOR-3400-A).

La CLE en foresterie autochtone contribuera à la formation d’une main-d’oeuvre hautement qualifiée en misant sur une offre adaptée aux besoins de nos partenaires. Ainsi, nous pourrons répondre aux besoins du marché du travail, tout en favorisant un enseignement de qualité et l’insertion professionnelle des étudiants. Concrètement, pour mettre en place des conditions propices à l’émergence d’une nouvelle génération de leaders autochtones dans le secteur forestier (travailleurs, entrepreneurs, aménagistes et élus), la CLE estime important de créer :


• Des bourses d’études et des opportunités d’emplois pour encourager le recrutement et la formation de futurs leaders             autochtones et non-autochtones; 
• Des stages en milieu pratique et interculturel qui répondent aux besoins de nos partenaires et forment du personnel               hautement qualifié; 
• Des projets de recherche en soutien à l’enseignement, mettant en valeur les réussites des initiatives des acteurs du monde forestier. 


Enfin, la Chaire entend aussi améliorer la formation des gestionnaires publics et celle des aménagistes forestiers en offrant des activités de formation continue et ainsi contribuer à l’enrichissement du bassin actuel d’experts.

Bourses

Bourse des communautés autochtones en foresterie

Les bourses des communautés autochtones en foresterie visent à appuyer des projets de petite envergure ou la phase initiale de projets de plus grande envergure. Plus spécifiquement, les objectifs des Subventions de mobilité et de développement de partenariat en foresterie autochtone sont de :

• Favoriser la compréhension mutuelle des connaissances issues des sciences forestières ainsi que des savoirs locaux autochtones;

• Soutenir la création de connaissances et d’outils pour le bénéfice mutuel des partenaires autochtones de la CLE, des étudiants et des chercheurs de l’Université Laval ainsi que du grand public ;

 

• Favoriser une gestion et un aménagement forestier qui intègrent les intérêts, les valeurs et les besoins des Premières Nations et de leurs partenaires.

 

Chaque projet sélectionné devra avoir des impacts bénéfiques pour au moins une des communautés membres de la CLE en foresterie autochtone : 

 

-Première Nation des Innus d'Essipit, (pour plus d’information, voir la fiche descriptive)

-Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, (pour plus d’information, voir la fiche descriptive)

 

-Première Nation des Innus de Pessamit, (pour plus d’information, voir la fiche descriptive)

 

-Première Nation des Atikamekw de Wemotaci, (pour plus d’information, voir la fiche descriptive)

 

-Première Nation des Cris d’Oujé-Bougoumou, (pour plus d’information, voir la fiche descriptive)